Livraison gratuite en France Métropolitaine, Suisse et Belgique pour toute commande au delà de 35€ 

Et si on parlait beauté ?

Publié par Bamboo Korner le

Et si on parlait beauté ?

Les réseaux sociaux et Instagram en particulier ont envahi notre quotidien et bousculé nos codes. La beauté et la perfection sont devenues un devoir.

La réalité des magazines aux images travaillées s'est transposée sur nos téléphones et s'est imposée pendant nos pauses dej', nos trajets pour aller au boulot et même pendant les pauses pipi ! 

Ce plaisir frénétique, ce besoin d'identité, de reconnaissance, cette recherche constante et insatiable d'inspiration et de modèles a créé une place inespérée pour les publicités et les placements de produits. 

Je n'ai rien contre le placement de BONS produits, car lorsque je réalise combien ces achats sont compulsifs, combien ils renvoient la perspective d'une peau plus jeune, plus saine, plus rayonnante ... et j'en passe ... je ne peux m'empêcher de penser à ces emballages en plastique. Les formes et les couleurs de ce poison sont mises au service d'un marketing profiteur et peu scrupuleux dont le seul objectif est de vendre. 

Je reste convaincue que l'on peut trouver des remèdes à tous les maux dans la nature, mais la société d'aujourd'hui ne veut plus chercher, ne veut plus se questionner, elle veut simplement que tout lui soit servi sur un Clic. Quel dommage... 

Il y a quand même une bonne nouvelle dans tout cela ! (heureusement !) 

Choisir des cosmétiques fabriqués par des entreprises responsables ne veut pas dire sacrifier la qualité, bien au contraire, ces entreprises comme @pachamamai (que j'utilise et dont je suis très satisfaite) surveillent de près les ingrédients qui composent leurs produits tout en restant originaux dans les alliances et surtout naturels. 

Les emballages font de plus en plus partie des préoccupations des fabricants, attention cependant au greenwashing et aux packagings verts qui donnent l'impression d'être écologiques (bio, recyclables ou biodégradables) 

La Sophie d'avant (sans jeu de mots :D)

J'étais le parfait pigeon du marketing, je fermais les yeux sur les composantes des produits que j'utilisais car je voulais faire confiance aux marques, aux messages qu'elles m'adressaient en tant que petite cliente bientôt satisfaite de son achat. Comme toutes les filles, je voulais une peau lisse et nette, un corps sans imperfection et je voulais croire que ces produits se substituait à toute hygiène de vie saine simplement car je les avais achetés en parapharmacie. 

Puis j'ai réalisé .... que c'était une énorme carambouille (pour rester polie :)

Avant le zéro plastique

La Sophie d'aujourd'hui 

Je n'achète quasiment plus de produits cosmétiques au sens marketing du terme. J'achète des savons de création artisanale, locale, ceux-là même qui paraissaient complètement inefficaces à la Sophie d'avant. Je surveille les ingrédients et les compositions (merci 60 millions de consommateurs, sans eux je serai peut-être toujours ignorante à ce jour!). 

J'ai banni le plastique ! Pour être honnête je suis plutôt dans une phase d'entre deux, je m'explique : 

La Sophie d'avant qui achetait tout et n'importe quoi à accumulé une quantité faramineuse de contenants en plastique de tous types dans la salle de bain et les placards. 

Aujourd'hui, ayant déclaré une guerre sans merci au plastique, je ne sais absolument pas quoi faire de ces anciens contenants. J'en ai donné une grosse partie (la plupart inutilisés) mais il m'en reste encore une sacré quantité que je n'ai pas le cœur de jeter sachant que même triés, ces déchets ne seront pas recyclés. Que faire? (si vous avez des tips je suis preneuse !) 

Ma vie zéro plastique

Voilà tout pour le moment je vous retrouve très vite sur un autre sujet ! 

Sophie.


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire